Gender Diversity Executive Search
Gender Diversity Executive Search

Artemia s'attaque aux idées reçues et vous propose un décryptage dans une série en plusieurs épisodes. Stay tuned !

Idée reçue #3

🗯️ « La diversité intéresse les entreprises car c’est “tendance“ ! »

💼 Cette perception réduit la diversité à une simple tendance passagère mais, en réalité, l’importance de la diversité va bien au-delà des considérations superficielles. Pour les entreprises, promouvoir la diversité n’est pas juste une « mode » à suivre, mais un véritable levier pour attirer et retenir les meilleurs talents, améliorer la performance globale et favoriser un environnement de travail équitable et respectueux.

🔍 Les études montrent que les entreprises diversifiées sont plus attractives pour les candidat·es potentiel·les. Selon une enquête de Deloitte en 2023, 80% des millenials considèrent la diversité et l’inclusion comme des critères importants dans leur choix d’employeur. De plus, une équipe diversifiée apporte une variété de perspectives qui stimule la créativité et l’innovation, essentielles dans un marché compétitif, et notamment pour assurer la création de services, de technologies et de modes de travail en phase avec les besoins de l’ensemble de la société. Différentes études annuelles, dont celles de McKinsey ou de l’Observatoire Skema, mettent également en lumière la meilleure performance et la meilleure résistance en cas de crise des entreprises où la diversité est représentée dans les postes à responsabilité. Les bénéfices sont donc concrets et nombreux !

🚀 Par ailleurs, la diversité est une question d’égalité et de justice sociale, en lien avec les normes de Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) des entreprises. Ces dernières ont la responsabilité de refléter la diversité de la société dans laquelle elles opèrent et de garantir des opportunités équitables pour toutes et tous, indépendamment de leur genre, origine, âge ou autre caractéristique. Cela ne se limite pas à une tendance, mais s’inscrit dans une démarche continue pour construire des environnements de travail inclusifs et respectueux où chacun·e peut s’épanouir et apporter sa contribution unique.

Idée reçue #2

🗯️ « Les femmes ne souhaitent pas accéder à des postes de Direction ».

🥁 Une révélation pour débuter ! Le désir de réussite professionnelle et d’évolution n’est pas limité par le genre. Les femmes ne manquent ni d’ambition ni de compétences pour occuper des postes de direction. Certaines en ont envie, d’autres moins, comme les hommes !

💼 Pourtant, nous rencontrons souvent cette idée dans notre pratique, alimentée par de tenaces stéréotypes. Elle repose sur le mythe selon lequel les femmes ne s’intéressent pas à évoluer et à prendre des responsabilités ou (pire encore), qu’elles ne sont pas aussi compétentes que les hommes pour occuper des postes de direction. Cette conception, non seulement erronée, nuit aux femmes qui aspirent à des rôles de leadership et de responsabilité.

🔍 Selon l’analyse de 2024 de Russell Reynolds Associates, malgré d’incontestables progrès ces dernières années, la représentation des femmes dans les comités exécutifs des entreprises cotées au SMI stagne.  Plus inquiétant : les femmes restent moins longtemps que les hommes dans ces postes à responsabilité (3 ans et demi contre 7 ans), ce qui montre à quel point la culture du monde professionnel est encore peu inclusive. Il faut donc à la fois identifier et déjouer les obstacles qui limitent la progression des femmes dans leur carrière et qui contribuent à un plafond de verre persistant : les biais de genre, les écarts salariaux, les défis liés à l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, les idées reçues concernant le leadership, par exemple. Mais il faut aussi s’interroger sur l’écosystème dans lequel ces femmes vont évoluer ensuite : quels codes, quelles règles du jeu, quelle culture du travail permet à cette mixité recherchée d’être durable ? Car nombre de femmes talentueuses se demandent aujourd’hui à quel prix embrasser de telles fonctions.

🚀Or pour les entreprises, renoncer à la moitié de la main-d’œuvre qualifiée, en période de pénurie de talents et dans un contexte de prochains départs massifs à la retraite au sein des sphères dirigeantes, représente un coût astronomique ! Il est temps d’agir et de mettre en œuvre des actions concrètes pour favoriser la diversité et l’inclusion, en valorisant le potentiel de toutes et tous, indépendamment de leur genre. Et en prenant soin des personnes.

Idée reçue #1

🗯️ « En tant que candidat homme, je n’ai aucune chance d’être engagé par le biais d’Artemia ».

💼 C’est ce type de réflexion que nous entendons parfois de la part d’hommes à la recherche d’une nouvelle opportunité professionnelle. Et qui souligne, une nouvelle fois, combien l’équation de la mixité est complexe ! Pourtant, si l’on reprend les chiffres d’Artemia, en 2023, les hommes représentaient en moyenne 48% de nos shortlists et 30% des personnes engagées par nos client∙es.

🔍 Alors messieurs, pas de panique, notre méthodologie ne repose pas sur l’exclusion des hommes de nos processus. Le rééquilibrage du terrain de jeu vise à déjouer les mécanismes qui limitent la progression de certaines catégories de personnes, en se basant justement sur les compétences plutôt que sur des biais et des préjugés, mais cela n’empêche pas les autres d’évoluer.

🤝 D’ailleurs, une culture d’entreprise inclusive profite à tous, offrant aux hommes la liberté de choix dans leur carrière et dans leur vie personnelle ! Pour rééquilibrer les forces en présence, nous nous engageons à présenter 50% de femmes à nos client∙es, bien au-delà des 20% habituels dans les cabinets traditionnels, afin de refléter la réelle diversité des talents et des potentiels.

🚀 Chez Artemia, nous croyons en la force de la mixité pour stimuler l’innovation, favoriser la créativité et renforcer les équipes. Si vous aussi vous adhérez à ce message et souhaitez participer à des processus de recrutement équitables, soyez rassuré·es, nous saurons reconnaitre vos compétences, quel que soit votre genre.

🙋🏼 Et vous, avez-vous déjà entendu ce genre d’idée reçue ?

Retour aux actualités